REVENIR A LA LISTE DES JOURNAUX

     
 
 
 
  Agnès, légère...  
 

Récital conçu et interprété par Agnès Debord accompagnée par Daniel Glet et François Verguet dans une mise en scène de Laurent Fraunié.

"Amusant", "pétillant", "jardinage amoureux", "loufoque", ou peut-être "phoque et loup" parce qu'à un moment du spectacle il est question des fables de La Fontaine...

Durant son spectacle, Agnès Debord propose aux spectateurs un brainstorming afin de qualifier son spectacle et ne pas en parler à leurs amis en disant simplement "c'était sympa". Ces mots sont donc ceux qui servaient au public à définir le spectacle "Agnès, légère ..." à l'issue de la représentation.

Accompagnée d'un pianiste, Daniel Glet, et d'un guitariste, François Verguet, qui d'ailleurs lui ont écrit certaines musiques, Agnès Debord chante l'amour sur des airs pop, parfois teintés d'influences brésiliennes ou yéyé. Il est question, au fil des textes, de rencontres ou de séparation mais en mode mineur, décalé, allegro jamais fortissimo.

Agnès Debord est drôle et elle chante bien. Elle joue avec le public avec beaucoup de malice et l'entraîne dans ses petits délires. Entre deux chansons, elle ancre ses aventures amoureuses dans son quotidien autour de Montmartre, ses cabarets, ses sex shops ou ses salles de cinéma, relevant ainsi d'une touche de piment ses histoires

La mise en scène de Laurent Fraunié s'articule d'abord autour du jeu d'Agnès avec ses musiciens. La belle complicité qui règne entre eux est palpable. Le seul accessoire sur scène est un énorm pouf gonflable en plastique qui deviendra tantôt une chapka, tantôt une robe de danseuse de french cancan du Moulin Rouge.

Léger, bien écrit et surtout porté par la pétulante et espiègle Agnès Debord, ce spectacle a toutes les qualités pour séduire les amateurs de chansons françaises joyeusement décalées.

Laurent Coudol
Novembre 2011 pour froggy's delight

 
 



REVENIR A LA LISTE DES JOURNAUX